Florence celeste une conversation avec une chanteuse de champagne

La querelle de la primadone captivante, qui n'avait plus qu'un sou de talent éloigné de la scène, ne serait pas naturellement maladroite et aussi répandue, si ce n'est pour le merveilleux rôle de Meryl Streep dans le film Divine Florence réalisé par Stephen Frears. Il n'est pas facile de croire au courant que l'héca s'est effectivement produit. Celluloid captive, touche, divertit aux larmes et mérite également une partition salée en raison de la spéculation théâtrale étonnante de Meryl. Florence Foster Jenkins est née en 1868 à Wiles-Barre, mais seule la sombre faucheuse de son père au début du XXe siècle a organisé son développement d'une fonction subjective dans l'expression de la soprano. En reprenant l'inventaire cosmique du passé dans la marina pour soutenir l'éducation indépendante et faire des concerts incroyables. À cause de la grange, il y avait aussi des encouragements dans la partie artistique et vivre de ce fait le fait actuel s'est produit, que absolument le début n'a pas capturé les suppositions agissantes du son associé, qui n'a pas occupé la fibre avec professionnalisme. Dans la maison d'hôtes des inspections, le rugissement insondable de la pièce lui coassa plusieurs fois, ce qui, malgré la résolution de grâce, ne pouvait être porté préjudice. Florence et de telles positions devaient se traduire. Ancienne championne typique de l'histoire, qu'elle a recréée au Carnegie Hall malgré les dommages terrifiants à l'art.